NOVEMBRE 2017 DEVENEZ BÉNÉVOLES!
crédit photo: Simon Letellier

Au revoir
Mathieu Amalric, Antoine Jaccoud

Lecture filante
VENDREDI 24 NOVEMBRE
Théâtre de la Madeleine (450 places)
22h30

Acteur protéiforme, Mathieu Amalric est capable de tout : jouer chez les cinéastes indépendants les plus exigeants (Arnaud Desplechin, Olivier Assayas, Bertrand Bonello), crever l’écran avec les grands réalisateurs internationaux (Steven Spielberg, David Cronenberg, Roman Polanski), incarner le méchant face à James Bond, exceller avec ses propres films (Tournée, La chambre bleue), et occasionnellement brûler les planches. Son dernier film, Barbara, n’est pas un biopic habituel. Par une subtile mise en scène, Jeanne Balibar et la star se confondent pour qu’on ne retienne qu’une seule chose : l’émotion. 

 

C’est sur un tournage que Mathieu Amalric fait la connaissance d’Antoine Jaccoud. La rencontre entre l’acteur et l’écrivain, scénariste et dramaturge lausannois ne pouvait que faire des étincelles. Amalric lit pour la première fois des textes de l’auteur au Centre culturel suisse de Paris en 2013, et réitère l’exercice aux côtés de Marthe Keller en 2017, à Vidy et au Locle. Pour la Fureur de lire, Antoine Jaccoud nous fait l’honneur d’un texte inédit, et Mathieu Amalric celui de sa présence magnétique. Les mots écrits sur mesure pour son complice nous transportent au plus profond de soi, comme vers l’ailleurs le plus lointain.


Texte Antoine Jaccoud
Jeu Mathieu Amalric

Durée 45 min environ, entrée libre sans réservation

événement suivant

vous aimerez aussi

Histoire d’un soulèvement

Laurence Boissier

Saga des Gens de Saxon

Jérémie Gindre

Les poings

Joseph Incardona